Service d'incendie et de secours du département du Rhône et de la métropole de Lyon

Qu'est-ce que le SDMIS ?

sapeurs-pompiers du Rhône

En France, chaque département dispose d’un SDIS (service départemental d’incendie et de secours). Il s'agit d'un établissement public chargé de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies. Le SDIS concourt également, avec les autres services et professionnels concernés (SAMU, Police, Gendarmerie...), à la protection et à la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l’évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels ainsi qu’aux secours d’urgence.

La loi MAPTAM n° 2014-58 du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, crée deux nouvelles collectivités territoriales : le département du Rhône et la métropole de Lyon.
Selon son article L.1424-69, « le service départemental-métropolitain d’incendie et de secours exerce ses missions sur le territoire du département du Rhône et sur celui de la métropole de Lyon ».
Le « service départemental d’incendie et de secours du Rhône » (SDIS 69) est ainsi devenu « service d’incendie et de secours du département du Rhône et de la métropole de Lyon, dit service départemental-métropolitain d’incendie et de secours » (SDMIS).

Comprenant un corps de sapeurs-pompiers ainsi qu'un service de santé et de secours médical, le SDMIS regroupe 116 casernes et 4 sites états-majors. Il emploie près de 6 072 agents - dont 5 711 sapeurs-pompiers (volontaires et professionnels) et 361 personnel administratifs, techniques et spécialisés (PATS). Ce service public assure près de 100 000 opérations de secours par an.

Actualités du SDMIS

Jeudi 7 mai 2015

CASC APPUI de retour du Népal

Depuis le 28 avril, 3 sapeurs-pompiers ainsi qu’un binôme médecin/infirmier membres de CASC-APPUI se trouvaient sur le théâtre des opérations liées au tremblement de terre survenu au Népal. Par un vol direct affrété par le ministère des affaires étrangères, ils ont pu collaborer avec d’autres ONG françaises mais aussi sud-africaines.

Par la suite, à la demande de la cellule de crise du Ministère des Affaires étrangères, ils ont pu effectuer un transfert en direction de l’épicentre avec pour missions d’effectuer la recherche de français disparus et d’ouvrir un dispensaire.

Les soins effectués, ils ont pu organiser le transfert des blessés les plus graves par un hélicoptère de l’armée américaine.

Le retour s’est effectué le 7 mai à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry.

Vous pouvez avoir plus d’infos depuis le site de CASC-APPUI.

Mardi 5 mai 2015

Hommages à Florian DUMONT

A 17h15, un hommage a été rendu simultanément à l’Etat-major des sapeurs-pompiers de Paris et dans les casernes du SDMIS.
A Paris, la cour de la caserne de Champerret a accueilli une foule nombreuse dont une délégation du SDMIS composée du DDMSIS, du chef du groupement Est et d’un sapeur-pompier de Meyzieu/Décines pour l’hommage national au caporal-chef Florian DUMONT, décédé des suites de ses blessures le 27 avril dernier. Monsieur Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur, qui présidait la cérémonie a salué, lors d’un éloge funèbre, son engagement et celui d’Aurélie SALEL, son binôme. Durant la cérémonie, le caporal-chef Florian Dumont a été décoré des insignes de Chevalier de la Légion d'Honneur par M. Jean-Marc TODESCHINI, secrétaire d’Etat chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire.
Au même moment, les casernes du SDMIS ont également salué la mémoire de Florian DUMONT, sapeur-pompier volontaire à Meyzieu-Décines en lisant les circonstances du décès et un rappel de sa carrière puis en respectant une minute de silence.
Un hommage plus marqué s’est tenu à la caserne de Meyzieu-Décines, en présence du Colonel Vincent GUILLOT, DGT représentant le DDMSIS, du capitaine Gilles VERICHON, président de l’UDSP du Rhône, de Mme Laurence FAUTRA, maire de Décines et de nombreux jeunes, anciens et sapeurs-pompiers actifs de la caserne de Meyzieu-Décines.

Du 13 avril jusqu’au 12 juin 2015

Le Musée des sapeurs-pompiers Lyon Rhône
accueille une exposition temporaire

Depuis le 13 avril et jusqu’au 12 juin 2015, le Musée des sapeurs-pompiers Lyon Rhône, basé 358 avenue de Champagne, à Lyon 9ème accueille une exposition temporaire intitulée « Femmes et hommes du ministère dans la Grande Guerre ».
Cette dernière a été élaborée et présentée au Ministère de l’Intérieur, Place Beauvau, à Paris, lors des dernières Journées Européennes du Patrimoine en septembre 2014. Depuis, elle fait le tour de France.
L’originalité de cette exposition est d’avoir étudié de façon globale comment tous les services et composantes du Ministère de l’Intérieur (corps préfectoral, police d’Etat, polices municipales, sapeurs-pompiers, gendarmerie…) ont œuvré pour la sécurité de l’Etat pendant les 4 années de Guerre. Cette implication est retracée au moyen de panneaux pédagogiques et d’objets. Mardi 28 avril en début de soirée, le président du CASC a inauguré au sein du musée l’exposition en présence d’invités représentant la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France, la Fédération Française des Véhicules d’Epoque et le milieu culturel lyonnais.

Site officiel des sapeurs-pompiers du département du Rhône et de la métropole de Lyon - Mentions légales - Plan du site